Comment trouver des chatons.

Deux petits frères d'adoption

Nous l’avions décidé : en rentrant de vacances nous serions enfin disponible pour adopter deux chatons.

Pourquoi des chatons ?
Parce que jusqu’à présent, tous les chats que nous avions eu nous avaient choisi…

C’étaient donc des chats adultes ou de jeunes chats.

Travaillant sur Paris, cela nous a paru être une bonne idée de prendre deux chats au lieu d’un, ainsi, ils pourraient jouer ensemble et éviter l’ennui de rester seul la journée.

Recherche par internet.

Cela nous a semblé naturel de chercher des chats avec une souris…

Il y a des sites spécialisés dans l’adoption de chats et de chiens, gratuits ou non, mais il est difficile de repérer les annonces sérieuses.

De plus, les propriétaires négligent d’enlever les annonces obsolètes, ou répondent occasionnellement et souvent plus du tout lorsque leurs animaux sont adoptés.
Bref, on ne va pas refaire l’éducation des gens et heureusement ils ne sont pas tous comme ça.

Nous avons pu contacter une dame sur Fontainebleau qui avait 2 chatons de 4mois et demi…

ils ressemblaient plus à de jeunes chats qu’à des chatons et ils étaient déjà tellement bien en famille avec leur mère et leur maîtresse, que nous n’avons pas eu le courage de les séparer.

Cette expérience nous a permis quand même d’avoir l’adresse d’un vétérinaire sur Fontainebleau qui affiche des annonces venant d’un organisme affilié à la SPA, qui recueille et s’occupe de l’adoption des chats et des chiens : « Pas si bêtes ».

Nous avons appelé, et justement un chaton était disponible à l’adoption… mais un seul, tant pis nous prenons rendez-vous et cherchons un autre chaton par la même voie mais auprès du vétérinaire de Montereau cette fois ci : Super ! un autre chaton était disponible !

Rendez-vous et signature.

L’association « Pas si bêtes » est une association sérieuse qui demande 125 euros pour adopter un chat.

Mais dans cette somme sont compris l’examen du chat par un vétérinaire, son premier rappel de vaccination contre le typhus et le coryza, son test de dépistage de la leucose, la mise en place d’une puce électronique, et sa stérilisation.

En effet, chat ou chatte, la stérilisation est obligatoire dans cette association, donc inutile de chercher des chats pour la reproduction ici.

Comme les chatons avaient 2 mois et demi, ils étaient trop jeunes pour être castrés.

L’association nous donne donc un bon de remboursement de 30 à 50 euros à valoir sur cette opération obligatoire par contrat.

Nous avons donc récupéré nos chatons chez deux charmantes dames habitant à une trentaine de kilomètre l’une de l’autre, et les avons ramené dans notre famille comme deux petits frères d’adoption.

Les deux sont gris rayés clair, on pourrait les croire de la même portée, l’un est plus grand et costaud que l’autre, nous l’avons appelé Kitsuné, l’autre est angora et plus craintif (au début) nous l’avons appelé Kalki.

premiere rencontre avec Kitsune
premiere rencontre avec Kalki

Bienvenue à nos nouveaux enfants chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *